Thursday, July 10, 2008

Les mauvaises manières 行儀が悪い!

En tant que français (francophones/francophiles /européen), le Japon est le pays des incivilités les plus grossières et il est difficile de ne pas réprimer des grognements d'exaspération à chaque fois que le mur de nos valeurs sociales est ébranlé. Autres pays, autres moeurs évidemment, mais je me demande souvent comment faire le distinguo entre différence culturelle et comportementale, et manque flagrant de bon sens et de politesse? (Bien que ces deux dernières notions soient également liées à la culture et à l'éducation).

En tout cas, petit florilège (loin d'être exhaustif) de ce qui m'énerve ici pour votre plus grand plaisir:

* Vous êtes dans le train. Soudain un bruit tonitruant, un enfer de décibels déchire le calme ambiant. Un attentat? Non, un salary-man vient d'éternuer et en a fait profité tout le wagon, et comme un éternuement ne vient jamais seul, on a le droit à un deuxième opus tout aussi sonore, ainsi qu'à une deuxième salve de postillons balancés dans l'atmosphère car évidemment mettre sa main devant sa bouche ça serait vulgaire.
Explication des Japonais: "On pense aussi que cela dérange mais nous ne faisons pas la remarque, ou très rarement."

*Encore dans le train, sorte de salon ou chacun se met à son aise, votre voisin en face commence à somnoler et à plusieurs reprises, en baillant, il vous montre son dernier plombage (dans le meilleur des cas). Dans un pays où le dentiste se rapproche plus du vétérinaire, la situation n'est pas toujours des plus savoureuses. Encore une fois mettre sa main devant sa bouche ça ne se fait pas.
Explication des Japonais: "C'est comme ça, on n'y peut rien".

*Les Japonais aiment beaucoup critiquer les Chinois et les blâmer de cracher partout dans la rue, pourtant eux-mêmes ne sont pas en reste et cracher dans une gare, un hall d'immeuble ou même dans un wagon ne semble pas les déranger le moins du monde. Apparemment cette activité est l'apanage encore une fois des salary-man, des jeunes rebelles et des traumatisés du coiffeur. Attention où vous marchez.
Explication des Japonais: "Non, on ne fait jamais ça! Ce sont les chinois, vous vous trompez!"

*Tout en sachant pertinemment qu'il y a quelqu'un derrière, sans vergogne aucune, la personne devant vous ne vous garde pas la porte ouverte et vous vous la prenez en pleine poire.
Explication des japonais: "Au Japon les portes coulissent, on n'est pas habitué".
Oui mais bon...

*Au restaurant, la plupart des clients avalent leurs nouilles et sirotent leur tasse de thé dans un bruit de succion qui rendrait fou les adeptes du mythe lovecraftien.
Explication des japonais: "Les pâtes et le thé sont très chauds donc aspirer de l'air en même temps permet de les refroidir".
Il faudra m'expliquer alors pourquoi c'est la même chose en été avec des nouilles froides et de l'eau...

*En hiver tout le monde renifle à s'en décoller la cloison nasale. Concerto pour cuivres morveux.
Explication des Japonais: "Ca ne se fait pas de se moucher en public".
Certes.

*Votre voisin dans le métro a un grain de riz délicatement posé sur la joue mais personne ne lui dit rien.
Explication des Japonais: "Faire une telle remarque est très délicat, on ne voudrait pas le rendre mal à l'aise".
Je comprends bien, il vaut mieux qu'il soit ridicule toute la journée sans le savoir.

*Au supermarché, vous achetez un bête paquet de gâteaux et en vous rendant tranquillement à la caisse, priorité gérontophile oblige, vous vous faites doubler de justesse par une vieille peau qui s'est mise à courir pour vous passer devant. Le problème c'est qu'elle a un caddie rempli à rabord.
Explication des Japonais: "Premier arrivé, premier servi".

*Un pauvre bougre est affalé par terre dans la rue ou le métro mais personne ne va lui porter assistance, pire, chacun l'enjambe et tout le monde détourne les yeux.
Explication des Japonais: "On respecte la diginité des autres en les ignorant".
Heureusement la police et les lycéennes sont là...

Ca me rassure un peu, ma tatamisation n'est pas encore complète.

14 comments:

Franky said...

Hello ! Eh ben c'est plutôt étonnant pour un pays comme le Japon ? M'enfin 仕方ない! Je pensais que faire du bruit en avalant ses nouilles était tout à fait normal, un peu comme pour un repas avec des musulmans où roter à la fin du repas peut montrer que l'on s'est régalé.
Sinon encore une expression du type sujet + GA + qualification ! il en existe une myriade apparemment :|

Charles Héraut-Goureau said...

Faire du bruit en avalant ses nouilles est tout à fait normal;)
Je me positionnais seulement en tant que français. Personnellement je n'arrive pas à faire de bruit en en mangeant...

C'est étonnant pour le Japon si on n'y a jamais habité en fait;)

Oufs said...

Pour le bruitage incessant de consommation de Ramen ou Udon; j'ai toujours entendu dire qu'il s'agissait d'une marque de respect envers le chef cuisinier, en lui montrant que le plat est apprécié! Conclusion, si tu fais pas de bruit, c'est que tu trouves le plat pas super bon... Perso, avec un peu d'entrainement, pas de souci, je suis devenu un as du bruit et peux montrer au chef cuisinier, que j'adore ses plats...Mais oui, de temps en temps, mes habitudes Européennes reprennent le dessus, et je fais le silence sans m'en rendre compte, lol.

Info à vérifier bien sûr, je tiens ça de plusieurs amis ++

Charles Héraut-Goureau said...

Je ne crois pas que cela ait le moindre rapport avec une quelconque attention portée au cuisinier, surtout dans de petites échoppes où les plats (souvent simplistes) sont avalés en cinq minutes montre en main et où la notion de "cuisinier" est plutôt vague. De plus je ne crois pas qu'il y ait ce genre de respect au Japon où le client est Dieu et n'a pas, il me semble, de compte à rendre aux employés.

uchimizu said...

Je pense que tout ce que tu décris existe. Je trouve moi-même le comportement de certaines grands-mère dans les queues insupportables. J'ai toutefois trouvé les japonais en moyenne plus courtois que les français. Ces derniers sont cependant en progrès je pense ces dernières années.

Charléline Héraute-Gourette said...

Je viens d'avoir un choc en découvrant la véritable identité de charles héraut-goureau -yeux ronds-. En même temps, avec un nom pareil...
Bon et sinon je suis d'accord avec tout ça, sauf qu'on m'a dit à moi aussi que faire du bruit en mangeant ses noddles montrait qu'on appréciait. Plus qu'une marque de respect envers le cuisinier, je pense que ça traduit le plaisir de manger, la détente dans un laisser-aller bruyant parce qu'on est tout entier à sa nourriture. Et que donc a contrario, si on ne fait pas de bruit en mangeant des ramen chez quelqu'un, la personne va penser que son plat est mauvais au point d'inhiber ce plaisir de manger goulûment et à grand bruit. Ceci dit c'est insupportable, c'est le genre de sensation auditive qui me donne des envies d'écraser le visage du malotru dans sa soupe bouillante, gniark...!

Aline said...

Pour quelqu'un qui vit au Japon depuis des années, ces commentaires sont d'une affligeante banalité.
Je vous fais grace des manières françaises qui, pour le coup, en sont de très mauvaises.
Cela vaut-il le coup d'encombrer Internet d'un blog de plus pour cela?

Un Japonais en france

Une française au japon depuis 4 ans said...

Alors si tu as des critiques non banales à faire, ce sera un plaisir de les lire. Les Français sont loin, très loin, d'être des exemples en la matière, mais ça permet parfois de relâcher un peu la tension de critiquer les autochtones du pays où on vit, et où on restera toujours des étrangers; d'autant plus qu'ils se croient souvent les garants de la politesse, et ont des visions très étriquées de ce que sont les bonnes manières. Exemple: jeter un regard noir aux étrangers qui sortent un cookie dans la train, mais se jeter sur des nourritures qui ont une odeur infâme et manger à grand bruit dès qu'ils arrivent dans le Shinkansen, sans penser aux voisins; là ce n'est pas tant l'attitude du shinkansen qui me gêne le plus, que le décalage entre les deux, l'hypocrisie des réactions dans le train, démesurées. Tous ces interdits absurdes qui s'accumulent à grands renforts d'affiches, exceptionnellement, en anglais, puisque c'est bien connu, les gaijin n'ont besoin d'être informés que pour devenir plus civilisés, sont souvent bien pesants, et quelques critiques banales et pas si méchantes -je ferais bien pire certains jours- font parfois du bien à une minorité ethnique qui aime ce pays mais pour qui certaines expériences quotidiennes sont assez lourdes. Bref, une sorte de défouloir, tu ne devrais pas t'en priver envers nos concitoyens...

Charles Héraut-Goureau said...

Aline, je n'ai pas dit que les Français n'avaient pas de mauvaises manières (merci d'éviter le hors-sujet). Je n'ai fait que décrire ce que je vois tous les jours, loin des clichés habituels concernant le Japon. Après quant à la banalité de mon expérience, c'est là une opinion tout à fait subjective, à en juger par les autres réactions à ce billet.

Uchimizu, certes les Japonais sont un peu plus courtois mais je pense que la "courtoisie" est juste une affaire de contexte et de moment. Les Japonais sont exemplaires lorsqu'ils sont à l'étranger et beaucoup moins lorsqu'ils sont dans un milieu Japonais. J'ai assisté à un nombre de scandales hallucinants lorsque je travaillais à Mitsukoshi Paris de la part des clients. On m'a même traité de gaijin^^; Evidemment je généralise sans généraliser.

Charléline, tu m'intrigues là.

Sinon pour les pâtes, je vais me renseigner pour savoir si oui ou non faire du bruit en mangeant est destiné à autre chose qu'à refroidir des nouilles bouillantes.

Ikkakujuu no Ryuji said...

He he ! Marrant.

On se retrouve sur plein de trucs.
J'ai l'impression que chez moi (Sapporo) les gens sont bien plus polis. J'ai jamais vu personne cracher ou gerber dans le metro. Par contre a Tokyo ou Osaka...
Y aurait un max a dire sur la France mais ca serait moins fun.
On est d'accord.

Aline, pour l'affligeante banalite, viens donc jeter un oeil sur le blog de La Licorne...
J'adore les visiteurs qui ont un delicat et siroteux venin a cracher.

Bisous

pika pika said...

charles et une francaise depuis 4 au jap...merci pour vos remarques excellente sur les japonais...j'ai eu l'honneur de passer un mois et demi au jap et je me suis en effet confronté à ce type de comportement si loin des clichés...j'ai eu la chance de rencontrer des gaijin vivant depuis très longtemps au japon( 15 à 25 ans!)... qui ont pu m'expliquer ces étranges manières...
merci!!!!

Charles Héraut-Goureau said...

D'ailleurs j'ai eu confirmation de beaucoup de japonais: manger en faisant du bruit semble être une marque de respect et un signe qu'on apprécie ce qu'on mange. J'imagine après que ça dépend des restaurants.

coocoop said...

Bonjour, très étonnant, le Japon, de tous les voyages que j'ai fait, m'est apparu le pays le plus poli et le plus propre, peut être trop? bien au delà des clichés antérieurs à mon voyage.
Et il n'y a pas que les japonais qui mangent en faisant du bruit, c'est assez courant en Asie...

boulet-sensei said...

Ma copine japonaise n'hesite pas a me frapper lorsque je baille la bouche ouverte. Donc, je ne pense pas que tous les japonais baillent de cette maniere.